Skype 4.3.0.37 : comment s'en sortir avec PulseAudio ?

La dernière version de Skype est sortie, et vous avez peut-être reçu comme moi un message disant que votre ancienne version ne fonctionnerait plus bientôt ? Et peut-être comme moi ça ne fonctionne déjà plus (Skype vous dit et répète que vos identifiants sont incorrects... Alors que bon... Ils sont corrects !). Vous avez fait quelques recherches et vous êtes alors tombé sur cette info : vous devez fonctionner sous PulseAudio. De là, 2 possibilités :
  • Soit votre système fonctionne déjà sous PulseAudio (cet article ne vous concerne pas alors pas et vous pouvez ricaner en pensant à ceux qui sont dans le second cas mais c'est pas très sympa).
  • Soit votre système utilise ENCORE Alsa... pleurez pas vous allez vous en sortir 🙂
Pour les concernés : Il vous faut donc maintenant installer PulseAudio.
Hein ?! Quoi ?!!! Mais noooooooon, PulseAudio, c'est pourri, ça plante tout le temps, c'est pas un bon produit... Moi je veux du libre, du vrai, dans l'esprit linux... Pourquoi ? POURQUOI MOAAAAAAAAAaaaaaaa.......... Rassures-toi mon ami, il ne faut pas croire tout ce qu'on lit sur internet. Certes, PulseAudio est critiqué en raison d'une rivalité entre Linus Torvald lui même et le créateur de PulseAudio. Pour être honnête, je ne fais pas partie des puristes du monde Linux, je ne m'y suis donc pas plus intéressé plus que ça. Et si PulseAudio n'est pas dans "l'esprit linux", que dire de Skype ? Ça ne m'a pas plu de passer à PulseAudio. Mais vous avez peut-être vous aussi des amis qui sont pas bien intéressés par le monde de l'informatique, ou des collègues, des correspondants... Pour qui installer un autre logiciel que Skype, plus compliqué à configurer... Leur demander de changer de logiciel est impensable... D'autant que malheureusement, il n'existe à ce jour aucun logiciel qui lui arrive à la hauteur en terme de qualité ET de simplicité (ou bien je ne l'ai pas encore trouvé ^^). Donc comme moi, vous choisirez peut-être d'installer PulseAudio, par résignation. Au final, vous ne serez sûrement pas déçus. Pour ma part, comme j'ai pu lire sur un forum, j'ai trouvé le son de meilleur qualité avec PulseAudio qu'avec Alsa (oui... Y a des gens qui pensent comme moi... hourra ! :-D). Et puis PulseAudio a certains avantages. Grâce à un mixer adapté (par exemple pavucontrol), vous contrôlerez bien plus de choses qu'avec votre ancien KMix ou équivalent ! Souriez !
Note : si vous êtes vraiement réticents à PulseAudio, vous pouvez faire en sorte que SEUL skype l'utilise, et tout le reste de votre système utilisera toujours ALSA, et les 2 n'entreront pas en conflit. Pour ce faire, dans la partie Configuration de PulseAudio, choissez la méthode 2. Bref, passons donc aux choses sérieuses. Dans un premier temps, il va falloir installer PulseAudio. Puis, il faudra le configurer.

Installation de PulseAudio

Je vous laisse pour ceci vous référer à votre distribution. Pour ceux qui ont une distribution linux ne gérant pas les dépendances (oui... ça existe encore... en 2014 😀 [et heureusement ;-)]), sachez que PulseAudio a 2 dépendances :
  • speex
  • json-c
Vous devrez donc les installer avant d'installer PulseAudio. Pour mes amis sous Slackware, PulseAudio et l'ensemble des dépendances citées sont déjà disponibles sous forme de SlackBuilds chez slackbuilds.org, et vous pouvez facilement les installer grâce à l'excellent outil qu'est sbopkg.

Cas des systèmes en 64 bits

Comme vous le savez sûrement, Skype n'est disponible qu'en version 32 bits. Pour le faire fonctionner dans un environnement 64 bits, vous avez probablement passé votre Système en multilib. Si ce n'est pas encore le cas, renseignez-vous auprès de votre distribution pour savoir comment le faire. Sous Slackware, tout est expliqué en français à cette adresse, ou en anglais (original) ici. Une fois que votre système est multilib-READY, vous devez installer les versions 32 bits des 3 paquets suivants :
  • speex
  • json-c
  • PulseAudio (en dernier).
Vous trouverez peut-être des paquets tous prêts. Ce sont des paquets compat32. Ne SURTOUT PAS installer un paquet 32 bits classique, qui écraserait les version 64 bits des logiciels concernés. Sous slackware, il existe un outil, convertpkg-compat32, qui peut convertir n'importe quel paquet 32 bits en paquet compat32 :
convertpkg-compat32 -i /path/to/mesa-7.5-i486-1.txz
Comment créer vos propres paquets compat32 ? Si vous êtes sous Slackware, pour ma part j'ai installé en machine virtuel une version 32 bits de même numéro de version que ma Slackware 64 bits, dans laquelle j'ai compilé via des SlackBuilds les 3 paquets, que j'ai ensuite rapatrié sur ma Slackware host en 64 bits, et je les ai convertis grâce à la commence convertpkg-compat32 comme ci-dessus. Je les ai ensuite tout simplement installés via installpkg. Si vous avez une Slackware 14.1 ou current, vous pouvez utiliser les paquets que j'ai créé, que je vous fournit ici (merci qui ? :-D). Une fois téléchargés, installez-les directement via installpkg et le tour est joué !  

Configuration de PulseAudio

Maintenant, vous allez devoir faire un choix :
  • Soit vous passez tout votre système sous PulseAudio.
  • Soit vous êtes réticents, et seul Skype utilisera PulseAudio.

1. Passer tout le système en PulseAudio

C'est sûrement la solution la plus simple. Pour se faire, il faut tout d'abord installer le paquet alsa-plugins, s'il n'est pas encore installé. Ce paquet permet aux applications ne fonctionnant qu'avec alsa de fonctionner avec pulse-audio, via alsa-plugins. Sous la Slackware, le paquet peut s'installer via un SlackBuild (veuillez prendre dans ce cas celui correspondant à votre version de Slackware, pour qu'il corresponde à votre version d'alsa. Ici, le lien pointe vers celui de la Slackware 14.1). Ensuite, téléchargez le fichhier asound.conf et placez-le sans le renomer dans le dossier /etc. S'il existe, remplacez le fichier existant (sauvegardez l'ancien au cas où). Redémarrez votre ordinateur... Et voilà, bienvenue sur votre nouvel ordinateur qui fonctionne sous PulseAudio !

2. N'utiliser PulseAudio que pour Skype

Cette méthode ne fonctionne chez moi qu'avec mon micro interne, sur mon ordinateur portable. Les micros externes ne sont pas reconnus. Aussi, si vous voulez utiliser un micro externe (sur un ordinateur fixe, vous n'avez pas le choix !), la seule méthode fonctionnelle que je connaisse est la méthode 1 ci-dessus.J'ai trouvé comment faire fonctionner cette méthode avec mon micro externe également, je vous livre la solution ci-dessous. Pour cette méthode, inutilise d'installer un paquet supplémentaire. Il vous faut simplement modifier le fichier suivant :
/etc/pulse/default.pa
Éditez-le en tant que root et modifiez-le de cette manière : 1) Commentez les lignes suivantes :
### Automatically load driver modules depending on the hardware available
 .ifexists module-udev-detect.so
 load-module module-udev-detect
 .else
 ### Use the static hardware detection module (for systems that lack udev support)
 load-module module-detect
 .endif
2) Insérez les deux lignes suivantes, à la fin du fichier par exemple :
load-module module-alsa-sink device=dmix
load-module module-alsa-source device=dsnoop
Redémarrez votre ordinateur (normalement ce n'est cependant pas nécessaire...). C'est bon,Skype sera content ! Si vous avez un micro externe, en particulier s'il s'agit d'un micro USB (associé à votre webcam externe ou non), le micro risque de ne pas fonctionner. Le device dnsoop risque de ne pas fonctionner. Si vous êtes sous KDE comme moi, voici la solution. Allez dans le centre de configuration de KDE. Allez dans Multimédia. Puis dans Configuration du son et de la vidéo. Enfin, allez dans Enregistrement audio > Enregistrement. Là cherchez votre périphérique et placez la souris dessus. Chez moi ça donne ça : carteSon Comme vous le voyez, le périphérique est sur CARD=2 et DEV=0. Si vous n'êtes pas sous KDE, vous devriez pouvoir avoir accès à ces informations par un autre moyen. Renseignez-vous ;-). Modifiez alors dans le fichier /etc/pulse/default.pa la ligne suivante insérée précédemment :
load-module module-alsa-source device=dsnoop
en :
load-module module-alsa-source device=hw:2,0
En remplaçant 2 et 0 par ce que vous avez chez vous ;-). Si nécessaire, arrêtez le processus pulseaudio en cours :
pulseaudio -k
Et redémarrez skype... Avec votre micro qui fonctionne !

Installation de Skype 4.3.0.37

Vous pouvez maintenant installer Skype depuis les paquets fournis par votre distribution ou votre packager favoris. Sous Slackware, un SlackBuild est disponible sur slackbuild.org. Malgré le message d'avis que vous pourriez avoir, il est désormais compatible avec votre système 64 bits, si vous êtes en 64 bits. Vous pouvez également installer directement mon paquet, quelle que soit votre version de Slackware et votre architecture. Il devrait maintenant fonctionner très bien et du premier coup. Un avantage par rapport aux dernières versions : plus une longue liste de périphériques, c'est skype qui gère tout. Cependant il arrive que le micro ne soit pas immédiatement détecté par Skype. Si vous êtes passés par l'étape 1, PulseAudio l'a sûrement détecté mais ne le sélectionne pas par défaut. Pour pouvoir changer le micro et/ou les enceintes à utiliser, il vous faudra utiliser un mixer pour PulseAudio. Je vous conseille pour ma part pavucontrol, qui est très bien fait je trouve et qui en plus s'interface très bien avec skype (en effet, vous pouvez y accéder depuis les options de skype, onglet Son). Le slackbuild est disponible sur slackbuild.org pour les slackeux. Seul inconvénient : comme vous le verrez, il a pas mal de dépendance puisque c'est un produit gnome (il dépend de gtkmm3 qui lui même à beaucoup de dépendances de dépendances de...). Mais ça vaut le coup. Bien sûr je dis ça parce que je suis sous KDE. Si vous utilisez déjà gnome, vous n'aurez pas toutes ces dépendances à installer puisque vous les aurez déjà. Lancez Skype, tout fonctionne !  

Conclusion

Vous avez maintenant un Skype qui fonctionne ! Vous pouvez continuer à parler à vos amis sans problème ! Si vous avez un soucis ou une question, n'hésitez pas à poster un commentaire, je vous répondrai dans les plus brefs délais 😉

2 réponses sur “Skype 4.3.0.37 : comment s'en sortir avec PulseAudio ?”

  1. Salut !

    J'ai un problème avec Pulse Audio et Skype. Mon micro sature avec Pulse Audio alors qu'il ne sature point avec ALSA !

    Si tu pouvais m'aider !

    Merci !

    Télio

    1. Salut,

      J'étais en vacances désolé je n'ai pas vu ton message.
      Si tu n'as pas encore trouvé de solution, essais d'installer pavucontrol, qui permet de contrôler les volumes sous pulse audio, qui devrait résoudre ton problème 😉

      Floréal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.